Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
A bord de Génésis

Les CANARIES- de GRACIOSA à LANZAROTTE- 08 au 14 Octobre 2016

31 Décembre 2016 , Rédigé par FraVer

Samedi 08 octobre. 10h on découvre ce paysage de désert avec un soleil magnifique. Nous débarquons en annexe sur la plage, puis nous avançons à travers ce désert vers un petit village que nous apercevons. On se croirait dans un village de vacances style club med , avec une grande animation au port. Quand on arrive du large, on a dû mal à supporter la foule et le bruit, et en plus un garde nous fait savoir que le chien n’est pas accepté sur la plage même en laisse. Nous n’irons donc pas jusqu’au port. On s’installe en retrait à un petit bar avec wifi, et rencontrons Dominique qui navigue seul sur son bateau "Nomade", on s’est vu à Quinta de Lorde, où il m’a donné quelques petits conseils pour l’accès à internet à la marina Nous rentrons au bateau après 2 heures de marche, déjeuner et sieste. Pour une île qui nous semblait déserte, nous avons été surpris de voir autant de monde au mouillage ; en plus des catamarans de touristes s’installent pour la demi-journée avec toutes les activités nautiques motorisées ou non. Ce n’est finalement pas très reposant. François et Paul profiteront de grimper au sommet. Je reste au bateau, un peu fatiguée et fais du rangement. Le temps s’est un peu couvert.

La Playa Francesca, notre mouillage sur l'île de Graciosa
La Playa Francesca, notre mouillage sur l'île de Graciosa
La Playa Francesca, notre mouillage sur l'île de Graciosa

La Playa Francesca, notre mouillage sur l'île de Graciosa

pause déjeuner

pause déjeuner

Du haut du sommet
Du haut du sommet
Du haut du sommet

Du haut du sommet

Les CANARIES- de GRACIOSA à LANZAROTTE- 08 au 14 Octobre 2016
Les CANARIES- de GRACIOSA à LANZAROTTE- 08 au 14 Octobre 2016

Dimanche 09 Octobre. 10 h, Départ vers Lanzarote, avec un temps maussade. 15 Nœuds de vent, bonne allure. On arrive sur la plage Playa Blanca, proche de la marina Rubicon à 17h15. Petite sortie à terre comme d’habitude avec baignade. C’est une jolie baie entourée de grandes dunes, paysage très aride.

 

Les dunes de Playa Blanca
Les dunes de Playa Blanca
Les dunes de Playa Blanca

Les dunes de Playa Blanca

Lundi 10 Octobre. On déplace le bateau pour être plus près de la Marina. Paul est parti pour la journée grimper le sommet du Hacha Grande 561 m. Nous profitons de faire le tour du village très touristique de Rubicon et déjeunons dans un des nombreux restaurants dans la Marina au bord de l’eau.

petit village de Rubicon
petit village de Rubiconpetit village de Rubicon

petit village de Rubicon

Et son coucher de soleil.
Et son coucher de soleil.
Et son coucher de soleil.

Et son coucher de soleil.

Mardi 11 Octobre. Nous louons une voiture afin de visiter l’île. Après un passage chez le vétérinaire pour le rappel des vaccins et la mise à jour du passeport d’Hoëdic, nous roulons vers l’ouest de l’ile et traversons le parc national de Timanfaya avec ses volcans. Le paysage est gris, assez monotone et à la fois merveilleux. Beaucoup de domaines viticoles dont la Géria. Les vignes sont toutes entourées de petits murets en pierre Nous faisons une halte au petit port de pêche.

Domaine viticole de la Géria
Domaine viticole de la Géria
Domaine viticole de la Géria

Domaine viticole de la Géria

Les CANARIES- de GRACIOSA à LANZAROTTE- 08 au 14 Octobre 2016Les CANARIES- de GRACIOSA à LANZAROTTE- 08 au 14 Octobre 2016
Le petit port de pêche
Le petit port de pêche

Le petit port de pêche

Mercredi 12 Octobre. Après s’être vu refuser l’entrée de la grotte Cueva de Los Verdes à cause du chien, nous avons parcouru l’île vers le nord-ouest et découvert des paysages différents. Moins volcaniques avec des dunes de sable blanc et fin sur lesquelles sont construits une multitude de petits murets de pierre en arrondis, ce qui permet de se protéger du vent. François, Paul et Hoëdic en profitent pour se baigner. Nous avons découvert le « Mirador del Rio » situé au sommet du Rio de Famara à 475 m d’altitude, dans la partie la plus septentrionale de l’ile où nous pouvons contempler une des vues panoramiques les plus spectaculaires de l’île de Lanzarote, et sur l’île de la Graciosa.

Les CANARIES- de GRACIOSA à LANZAROTTE- 08 au 14 Octobre 2016
Les CANARIES- de GRACIOSA à LANZAROTTE- 08 au 14 Octobre 2016Les CANARIES- de GRACIOSA à LANZAROTTE- 08 au 14 Octobre 2016
Vue sur l'île de Graciosa
Vue sur l'île de Graciosa
Vue sur l'île de Graciosa

Vue sur l'île de Graciosa

Mirador del RioMirador del Rio
Mirador del Rio

Mirador del Rio

Plage dans les dunes
Plage dans les dunes

Plage dans les dunes

La pause baignadeLa pause baignade
La pause baignade

La pause baignade

Jeudi 13 Octobre. Nous décidons de suivre la visite des Montagnes de feu, appelées Timanfaya. Elles font parties d’une vaste zone affectée par les éruptions volcaniques entre 1730 et 1736, puis 1824. Un quart de la surface de l’île a pratiquement été ensevelie sous une épaisse couche de lave et de cendres. Nous laissons Hoëdic dans la voiture, il ne fait pas trop chaud, et faisons cette visite en car (obligatoire) à travers ces montagnes. Mais nous assistons d’abord à la "mise en scène" de la sortie d’un jezer. Nous découvrons ces paysages surprenants, sans comprendre un mot, car la version française n’existe pas. C’est la même chose sur les cartes de restaurant.

Après 30 Mn de visite, nous rentrons en passant par la plage Papagayo.

Circuit des montagnes de Timanfaya
Circuit des montagnes de Timanfaya
Circuit des montagnes de Timanfaya
Circuit des montagnes de Timanfaya

Circuit des montagnes de Timanfaya

le coeur de cactus !le coeur de cactus !
le coeur de cactus !

le coeur de cactus !

La plage de Papagayo
La plage de Papagayo
La plage de Papagayo
La plage de Papagayo

La plage de Papagayo

Vendredi 14 Octobre. Un nouveau passage chez le véto pour une prise de sang pour obtenir le titrage rabique d’Hoëdic, obligatoire pour revenir en Europe après notre voyage. Nous ramenons la voiture chez le loueur. Les Espagnols ne sont pas compliqués, Il n’y a pas d’état des lieux, on remet la clé et on repart. Nous déplaçons le bateau devant le port de PLaya Blanca. C’est une petite ville assez touristique.

Lire la suite

TRAVERSEE Ile DESERTAS (Portugal) – GRACIOSA (Les Canaries) - 06 au 08 Octobre 2016

31 Décembre 2016 , Rédigé par FraVer

Jeudi 06 octobre. A peine arrivés aux abords de la plage, les gardes de l’île Desertas ne nous ont pas laissés descendre avec Hoëdic. Tant pis, nous n’irons pas non plus aux îles Selvegen, car le problème sera le même. Ce sont des réserves. Lors de notre demande de s’y arrêter et de mouiller, nous avons prévenu que nous avions un chien, et cela ne semblait pas poser de problème. Notre mécontentement ne changera rien, on lève l’ancre à 10 h, quittons le Portugal, direction l’Espagne pour les îles des Canaries. Cap 145°. On a un bon vent, et nous faisons des pointes à 8 Nds, mais avec une petite houle désagréable. Paul prépare le déjeuner car j’en suis incapable, je reste dans le cockpit. Hoëdic essaye de trouver sa place. La première nuit, François et Paul ont fait des ¼ de 3 à 4 h, et moi 2h de 5hà7h. Ce n’est pas le plus dur.

TRAVERSEE   Ile DESERTAS (Portugal) – GRACIOSA (Les Canaries) -  06 au 08 Octobre 2016
TRAVERSEE   Ile DESERTAS (Portugal) – GRACIOSA (Les Canaries) -  06 au 08 Octobre 2016

Vendredi 07 octobre. Temps ensoleillé, ce qui n’était pas le cas la veille. Journée en mer agréable avec un vent à 15 Nds. Nous faisons une moyenne de 6 Nds. Je ne suis pas très bien à l’intérieur, c’est tout simplement ce qu’on appelle le mal de mer. Ce n’est pas agréable, car on arrive à rien faire sauf dormir. Je ne vais pas solliciter Paul à chaque fois, j’arrive à préparer le déjeuner et le dîner. Je prends le ¼ jusqu’à 23h. François et Paul vont enchainer car l’arrivée aux Canaries est prévue dans la nuit. Nous surveillons un gros cargo qui nous arrive par babord, c’est toujours impressionnant sur la carte, et en visuel, aussi. Puis vers 3h, Paul et moi préparons le mouillage à l’avant. Nous éclairons à la lampe torche. Heureusement la plupart des bateaux a son feu de mouillage, mais les petites bouées ne se voient pas. François est à la barre avec la carte détaillée de la côte. A 3h45, nous jetons l’ancre sur la Playa Francesca de l’ile de la Graciosa. On reste un peu dehors afin de profiter de la nuit étoilée et douce.

la carte et la réalité
la carte et la réalité
la carte et la réalité

la carte et la réalité

Lire la suite

Publié depuis Overblog

31 Décembre 2016 , Rédigé par FraVer

Mardi 04 octobre – Nous retournons à Funchal en longeant toute la côte vers le Nord-Est jusqu’à Sao Vicente. Un petit arrêt pour le pique-nique après avoir acheté quelques fruits et légumes sur le marché nomade près d’un magnifique point de vue sur la baie. Les hortensias et agapanthes bordent les routes de montagne, c’est magnifique et très colorés. Nous apprécions la fraicheur de l’altitude.

 

 

joli point de vue
joli point de vuejoli point de vue

joli point de vue

la côte Nord-Est, petit village en fête
la côte Nord-Est, petit village en fête
la côte Nord-Est, petit village en fête

la côte Nord-Est, petit village en fête

Mercredi 05 octobre. Je vois Linda du Ship à la Marina pour installer sur mon ordi le programme skyFilemail avec l’iridium. Olivier son mari me donne des petits conseils pour fabriquer des manilles en textile puis quelques combines. C’est toujours utile et ça occupe en mer. Tous les deux très sympa, installés depuis le mois d’avril à la Marina, ce sont des bretons. C’est une très bonne adresse.
Nous larguons les amarres de Quinta à 16h pour aller aux îles Desertas. Le temps est assez lourd, vent de 15 Nds, vitesse 5 Nds. Nous voyons un grand dauphin, mais pas le temps de le photographier. En fin de journée le vent monte à 24 Nds, nous prenons 1 Ris, nous avançons à 7,5 Nds pour arriver au mouillage de Desertas à 19h15, juste avant la nuit. Un petit pêcheur vient se mettre à la bouée à côté. Nous faisons plus confiance à notre ancre qu’aux bouées. Talitha est encore là, c’est leur 2ème nuit.

Iles Desertas au coucher de soleil
Iles Desertas au coucher de soleil
Iles Desertas au coucher de soleil
Iles Desertas au coucher de soleil

Iles Desertas au coucher de soleil

Lire la suite

PORTO SANTO ET MADERE - 27 Septembre au 05 Octobre 2016

19 Décembre 2016 , Rédigé par FraVer

Mercredi 28 Septembre. La plage de Porto Santo est connue pour les vertus thérapeutiques de son sable blanc et doré et la limpidité. Balade à pied pour découvrir la ville de Vila Baleira en passant par la plus grande plage de l’île 9 Kms.

PORTO SANTO ET MADERE - 27 Septembre au 05 Octobre 2016
PORTO SANTO ET MADERE - 27 Septembre au 05 Octobre 2016PORTO SANTO ET MADERE - 27 Septembre au 05 Octobre 2016
PORTO SANTO ET MADERE - 27 Septembre au 05 Octobre 2016
L'empreinte des bateaux de voyage en partance pour la transatL'empreinte des bateaux de voyage en partance pour la transat

L'empreinte des bateaux de voyage en partance pour la transat

De l'art au sol
De l'art au sol
De l'art au sol

De l'art au sol

PORTO SANTO ET MADERE - 27 Septembre au 05 Octobre 2016
PORTO SANTO ET MADERE - 27 Septembre au 05 Octobre 2016
PORTO SANTO ET MADERE - 27 Septembre au 05 Octobre 2016

Le lendemain, nous louons une voiture afin d’explorer la côte sud-ouest de l’île qui réserve de jolis panoramas. Nous grimpons à pied sous un soleil de plomb le Pico de la Stelo à 437 m, au sommet duquel se trouve un jardin botanique expérimental.

PORTO SANTO ET MADERE - 27 Septembre au 05 Octobre 2016
PORTO SANTO ET MADERE - 27 Septembre au 05 Octobre 2016PORTO SANTO ET MADERE - 27 Septembre au 05 Octobre 2016
PORTO SANTO ET MADERE - 27 Septembre au 05 Octobre 2016
PORTO SANTO ET MADERE - 27 Septembre au 05 Octobre 2016
PORTO SANTO ET MADERE - 27 Septembre au 05 Octobre 2016
PORTO SANTO ET MADERE - 27 Septembre au 05 Octobre 2016
PORTO SANTO ET MADERE - 27 Septembre au 05 Octobre 2016
PORTO SANTO ET MADERE - 27 Septembre au 05 Octobre 2016
PORTO SANTO ET MADERE - 27 Septembre au 05 Octobre 2016
PORTO SANTO ET MADERE - 27 Septembre au 05 Octobre 2016
PORTO SANTO ET MADERE - 27 Septembre au 05 Octobre 2016
PORTO SANTO ET MADERE - 27 Septembre au 05 Octobre 2016
PORTO SANTO ET MADERE - 27 Septembre au 05 Octobre 2016
PORTO SANTO ET MADERE - 27 Septembre au 05 Octobre 2016
PORTO SANTO ET MADERE - 27 Septembre au 05 Octobre 2016
PORTO SANTO ET MADERE - 27 Septembre au 05 Octobre 2016PORTO SANTO ET MADERE - 27 Septembre au 05 Octobre 2016
PORTO SANTO ET MADERE - 27 Septembre au 05 Octobre 2016
PORTO SANTO ET MADERE - 27 Septembre au 05 Octobre 2016
PORTO SANTO ET MADERE - 27 Septembre au 05 Octobre 2016
PORTO SANTO ET MADERE - 27 Septembre au 05 Octobre 2016
PORTO SANTO ET MADERE - 27 Septembre au 05 Octobre 2016
PORTO SANTO ET MADERE - 27 Septembre au 05 Octobre 2016
PORTO SANTO ET MADERE - 27 Septembre au 05 Octobre 2016PORTO SANTO ET MADERE - 27 Septembre au 05 Octobre 2016
PORTO SANTO ET MADERE - 27 Septembre au 05 Octobre 2016

Nous poursuivons le lendemain matin avec une visite à Quinta das Palmeiras, mini-zoo et mini-jardin botanique et ornithologique. C’est un endroit paisible en pleine dune, très original avec une végétation luxuriante. .

PORTO SANTO ET MADERE - 27 Septembre au 05 Octobre 2016
PORTO SANTO ET MADERE - 27 Septembre au 05 Octobre 2016
PORTO SANTO ET MADERE - 27 Septembre au 05 Octobre 2016
PORTO SANTO ET MADERE - 27 Septembre au 05 Octobre 2016

Nous montons en voiture au Pic d’Ana Ferreira voir les orgues de basalte, formation géologique surprenante. Sur le retour nous découvrons les dunes de sable en strate. 

PORTO SANTO ET MADERE - 27 Septembre au 05 Octobre 2016
PORTO SANTO ET MADERE - 27 Septembre au 05 Octobre 2016
PORTO SANTO ET MADERE - 27 Septembre au 05 Octobre 2016
PORTO SANTO ET MADERE - 27 Septembre au 05 Octobre 2016
PORTO SANTO ET MADERE - 27 Septembre au 05 Octobre 2016PORTO SANTO ET MADERE - 27 Septembre au 05 Octobre 2016PORTO SANTO ET MADERE - 27 Septembre au 05 Octobre 2016

Vendredi 30 septembre. 11h de retour au bateau après avoir effectué les formalités de sortie, une dernière baignade dans cette eau turquoise et bienfaisante. Après le déjeuner, nous levons l’ancre. Peu de vent, nous voulons mettre le spi, mais un problème avec la chaussette nous oblige à remettre cela à plus tard lors de notre prochaine escale. Le vent se lève vers 15h, ce qui va nous permettre d’arriver à Madère au mouillage près du port de la Quinta de Lorde. Il fait tout juste nuit et l’endroit est un peu sinistre mais il y a d’autres bateaux.

 

PORTO SANTO ET MADERE - 27 Septembre au 05 Octobre 2016PORTO SANTO ET MADERE - 27 Septembre au 05 Octobre 2016
PORTO SANTO ET MADERE - 27 Septembre au 05 Octobre 2016
PORTO SANTO ET MADERE - 27 Septembre au 05 Octobre 2016
PORTO SANTO ET MADERE - 27 Septembre au 05 Octobre 2016

Samedi 1er octobre. On déplace le bateau devant l’hôtel et le port. Après être allé à la Marina demander une place qu’il venait de nous refuser par la VHF, il nous trouve un emplacement au ponton et nous aide pour la manœuvre d’amarrage. Nous retrouvons les copains connus à Porto Santo, les bateaux Sea You, Talita et La vie en rose. Une petite balade dans les environs proches, la petite colline derrière la marina et le complexe hôtelier. Dans l’après-midi, on s’occupe de notre spi dont le bout pour descendre la chaussette (sac renfermant le spi qui facilite la montée et la descente) était cassé et certainement usé. On le remplace dans le hangar de la marina prêté à ces divers travaux pour les plaisanciers. Heureusement, car il est difficile de travailler sur une voile et surtout un spi de part sa légèreté en extérieur, sauf si le vent est nul, et en plus il faut de la place en longueur. C’est chose faite.

On verra le résultat en mer.

PORTO SANTO ET MADERE - 27 Septembre au 05 Octobre 2016
PORTO SANTO ET MADERE - 27 Septembre au 05 Octobre 2016
PORTO SANTO ET MADERE - 27 Septembre au 05 Octobre 2016
PORTO SANTO ET MADERE - 27 Septembre au 05 Octobre 2016
PORTO SANTO ET MADERE - 27 Septembre au 05 Octobre 2016
PORTO SANTO ET MADERE - 27 Septembre au 05 Octobre 2016PORTO SANTO ET MADERE - 27 Septembre au 05 Octobre 2016
PORTO SANTO ET MADERE - 27 Septembre au 05 Octobre 2016
PORTO SANTO ET MADERE - 27 Septembre au 05 Octobre 2016PORTO SANTO ET MADERE - 27 Septembre au 05 Octobre 2016
PORTO SANTO ET MADERE - 27 Septembre au 05 Octobre 2016PORTO SANTO ET MADERE - 27 Septembre au 05 Octobre 2016

Dimanche 02 octobre. Nous avons loué une voiture pour aller à Funchal. Paul est parti faire une rando en haut du Pic de Ruivo 1856 m, c’est le point culminant de Madère. Quant à nous, déjeuner dans un petit resto de la vieille ville. Promenade dans les nombreux jardins magnifiquement arborés et pavés de petits galets. Et les trottoirs, toujours aussi surprenants, ces décors au sol faits de pavés blancs et noirs. Mais la ville de Funchal architecturalement parlant n’est pas très jolie. De petits sentiers perdus dans les collines où sont nichées quelques habitations qui dominent la vallée.

La plage et le port de Funchal.
La plage et le port de Funchal.La plage et le port de Funchal.
La plage et le port de Funchal.

La plage et le port de Funchal.

balade dans les jardinsbalade dans les jardins

balade dans les jardins

Les trottoirs de FunchalLes trottoirs de Funchal

Les trottoirs de Funchal

arbres surprenants
arbres surprenantsarbres surprenants

arbres surprenants

la villela ville
la ville

la ville

La campagne en altitude
La campagne en altitude
La campagne en altitude

La campagne en altitude

Lire la suite

TRAVERSEE CASCAIS-PORTO SANTO – 22 au 27 Septembre 2016

19 Décembre 2016 , Rédigé par FraVer

Jeudi 22 Septembre. Nous partons faire les courses d’avitaillement pour la traversée et préparons le bateau en mode navigation, nous devons tout bien arrimer et ranger. On envoie quelques SMS, la photo et c’est parti, nous levons l’ancre à 12h15 de Cascais. Beau temps, un peu frais et petit vent, juste ce qu’il faut pour se mettre en condition gentiment et reprendre ses marques. Nous croisons quelques cargos, nous sommes dans le rail, il faut surveiller, donc nous organisons les ¼ de nuit. Je prends le 1er jusqu’à minuit, c’est le moins dur, Paul ensuite et François. Nous sommes obligés de remettre le moteur vers 4h par manque de vent et se diriger plus vers le sud. Nuit calme.

Le 2ème jour. Chacun s’organise selon le rythme des ¼, même si ceux de la journée sont moins difficiles .Quant à Hoëdic, elle dort beaucoup, fait descend et remonte du cockpit dans le carré, fait le tour du bateau de l’arrière vers la plage avant. Nous avons mis le spi ce matin, mais le vent est vraiment tombé, nous remettrons le moteur vers 16h. Le temps est très beau et chaud. Les repas sont importants en mer, et si la mer le permet, on cuisine de bons petits plats.

En mer, les couchers de soleil sont exceptionnels
En mer, les couchers de soleil sont exceptionnels

En mer, les couchers de soleil sont exceptionnels

Chacun s'occupeChacun s'occupe
Chacun s'occupeChacun s'occupe

Chacun s'occupe

La 2ème nuit se passera calmement ; Un gros cargo de Hong Kong à surveiller qui passera à moins d’1 mile devant nous, c’est quand même impressionnant.

Le 3ème jour, toujours pas de vent, on avance à peine à 3,5 Nœuds, heureusement que nous avons un spi, le temps est agréable, tant pis, nous ne sommes pas pressés. Hoëdic a enfin fait ses besoins sur son gazon qui est en permanence sur la plage avant du bateau. Nous sommes soulagés et elle aussi…On se passera un petit film en soirée.

TRAVERSEE CASCAIS-PORTO SANTO – 22 au 27 Septembre 2016
TRAVERSEE CASCAIS-PORTO SANTO – 22 au 27 Septembre 2016TRAVERSEE CASCAIS-PORTO SANTO – 22 au 27 Septembre 2016
TRAVERSEE CASCAIS-PORTO SANTO – 22 au 27 Septembre 2016
TRAVERSEE CASCAIS-PORTO SANTO – 22 au 27 Septembre 2016TRAVERSEE CASCAIS-PORTO SANTO – 22 au 27 Septembre 2016

La 3ème nuit sera plus agitée. On se fait balloter par une houle alors qu’il n’y a pas de vent.

Le 4ème jour, temps nuageux mais chaud, le vent monte un peu le matin, nous naviguons sous spi jusqu’à 18 h. On remet le spi dans la chaussette, mais un bout casse. Le vent forcit, on rentre le spi directement dans le sac, on verra plus tard. On remet le génois et la Grand voile

La 4ème nuit sera encore plus agitée par la houle qui s’est levée, et les rafales jusqu’à 40 Nœuds. Nous avons pris 2 ris dans les voiles.

Le 5ème jour sera identique avec un vent constant à 30 Nœuds, temps nuageux avec 24°. Nous avançons à 6 Nœuds, mais la houle est toujours présente et cela durera toute la nuit.

TRAVERSEE CASCAIS-PORTO SANTO – 22 au 27 Septembre 2016
TRAVERSEE CASCAIS-PORTO SANTO – 22 au 27 Septembre 2016

Mardi 27 Septembre, A 06h, nous apercevons enfin les lumières et le phare de l’ile de Porto Santo, la petite île de l’archipel de Madère.

08h15, nous sommes au mouillage devant le port, malheureusement le vent ne nous permet pas de sortir en annexe. Alors Repos, Bricolage, Rangement, Déjeuner et Sieste.

17h. On sort en annexe rejoindre la Marina pour faire les papiers à la Marina et les formalités aux autorités. Heureusement, leurs bureaux ne sont pas trop éloignés les uns des autres. Ceci étant fait, nous revenons au bateau pour le déplacer à l’intérieur du port plus à l’abri. Puis un petit tour à terre sur la plage, Hoëdic est heureuse de courir partout. Nous prenons un petit verre au seul bar de la Marina où nous faisons la connaissance de 3 autres couples avec enfants qui ont le même programme que nous.

TRAVERSEE CASCAIS-PORTO SANTO – 22 au 27 Septembre 2016
TRAVERSEE CASCAIS-PORTO SANTO – 22 au 27 Septembre 2016TRAVERSEE CASCAIS-PORTO SANTO – 22 au 27 Septembre 2016
TRAVERSEE CASCAIS-PORTO SANTO – 22 au 27 Septembre 2016
Lire la suite

Publié depuis Overblog

19 Décembre 2016 , Rédigé par FraVer

Mardi 13 Septembre – 16h Départ de Povoa de Warzim pour Cascais (Lisbonne) vent 10-15 Nœuds, forte houle. A 19h, on vire vers Porto, car la houle augmente et le vent est tombé. Malheureusement à 19h20, notre moteur s’arrête et ne veut plus rien savoir. La nuit tombe, la houle nous pousse vers la côte, c’est sympa. Par élimination des causes possibles de cette panne, François nettoie la poire d’admission de Gasoil qui était un peu ratatinée, mais rien. Par chance, nous en avons une de rechange ; mise en place de celle-ci et à 20h15, enfin nous entendons le doux bruit de notre moteur. La nuit était déjà tombée, et nous appréhendons de faire notre entrée dans le port du Douro de Porto, car elle est réputée pour être inhospitalière en plus avec la houle. Finalement, tout se passera bien et nous nous mettons à quai à 22h.

 

Mercredi 14 et Jeudi 15 Septembre. Nous nous mettons en quête d’un régulateur et découvrons le petit village de pêcheur à l’arrière de la Marina. Nous déjeunons sur une grande table que nous partageons avec Annick et Anne-Marie. Elles sont de Larmor Baden, et profitent d’une semaine à Porto pour randonner à vélo. Sympathique moment.

Joli petit village avec toujours ces couleurs, et la méthode traditionnelle de la laverie. C’est extraordinaire, on a l’impression de revenir en arrière.

le petit village de pêcheurs
le petit village de pêcheursle petit village de pêcheurs

le petit village de pêcheurs

Les Lavandières
Les Lavandières

Les Lavandières

Annick et Anne-Marie de Larmor

Annick et Anne-Marie de Larmor

Vendredi 16 Septembre. 16h45, on largue les amarres pour descendre vers Cascais. Le vent monte à 40 N, avec une houle entre 3 et 4 m avec vagues. Désagréable ballotage. La nuit est agitée, le pilote semble faire ce qu’il veut, puis ne fonctionne plus. François descend dans le coffre arrière et s’aperçoit que l’échelle de bain est tombée sur le vérin du pilote. Je prends la barre et la maintient au mieux, tout en lui passant les outils dont il a besoin. Une demi-heure aura été nécessaire pour rétablir le pilote, Ouf ! Toujours bien amarrées les choses, la leçon à retenir.

Samedi 17 Septembre. Journée agréable en mer avec un bon vent, un peu faible.

15h30 nous arrivons à CASCAIS au mouillage devant la plage. Beaucoup de bateaux car en plus c’est le week-end. Nous aurons également un super coucher de soleil.

En mer
En mer
En mer

En mer

Dimanche 18 Septembre. Réveil matinal avec des haut-parleurs annonçant une compétition de relais en natation. Nous sommes aux premières loges, c’est impressionnant. Puis Balade dans cette charmante petite ville, très propre avec ses rues joliment pavées. D’autres animations nous attendent à terre.

Compétition de nation

Compétition de nation

La fanfare et le défilé des vieilles voitures
La fanfare et le défilé des vieilles voitures

La fanfare et le défilé des vieilles voitures

Au mouillage, les petites habitudes de chacun
Au mouillage, les petites habitudes de chacun
Au mouillage, les petites habitudes de chacun
Au mouillage, les petites habitudes de chacun

Au mouillage, les petites habitudes de chacun

Lundi 19 septembre. Nous prenons le train pour Lisbonne avec Hoëdic. Nous cherchons l’Ambassade de France pour faire valider une procuration. Après être partis dans la mauvaise direction, nous arrivons enfin devant la porte qui se refermait ; l’Ambassade n’est ouverte que le matin jusqu’à midi. Il était 12h05. Le personnel a pris sur lui pour nous autoriser à revenir à 14h30, c’est sympa. Déjeuner rapide en terrasse, et nous partons pour l’Ambassade du Cap Vert pour nos visas qui malheureusement est à l’opposé et à quelques Kms. Ni les taxis, ni les bus n’acceptent les chiens, donc sous une chaleur accablante, nous marchons hâtivement, pour arriver à 16h05, devant un garde qui nous annonce : c’est fermé, il faut revenir demain. Nous n’aurons pas d’autre choix. Avant de reprendre le train pour Cascais, nous longeons le bord du Fleuve, et découvrons la Tour de Belem, au pied de laquelle Hoëdic se rafraichira.

La tour de Belem

La tour de Belem

Mercredi 21 septembre. Après une journée de balade et de repos à Cascais, nous reprenons le train pour Lisbonne. Directement à l’Ambassade du Cap Vert, pas trop d’attente, mais nous devrons revenir car François n’a pas de photo d’identité. Il prendra le bus seul, et sera de retour 30 Mn plus tard. Le dossier était en attente. On finalise, et on reviendra chercher nos visas à 14h30 ; Le temps d’aller se restaurer.

Passeports en poche, on se dirige vers le centre ville pour faire un peu de tourisme. Beaucoup de parcs et de verdure. Le bruit d’une grande ville avec de grandes artères entourées de jolis monuments et bâtiments publics. Et toutes les rues centrales parfaitement pavées, que l’on retrouve dans beaucoup de villes portugaises. Travail d’artistes.

 

 

moment de repos

moment de repos

La récompense

La récompense

De retour à Cascais, où nous attendons un jeune équipier, Paul, qui nous rejoint pour faire la traversée vers Madère. Il arrivera à 20h30 sur Génésis.

Lire la suite

De la GALICE vers le PORTUGAL

1 Décembre 2016 , Rédigé par FraVer

Lundi 29 Août. On lève l’ancre à 8h45, avec un beau temps, vent faible de Sud Est. Finalement  nous arrêtons le moteur  au profit de la Grand voile, elle claque trop fort, nous mettons le spi et avançons à 8 Nœuds avec un beau ciel bleu. Tout à coup, le tangon tombe en cassant la filière, l’écoute babord du spi a laché. On répare et remettons le spi, cela nous prend une heure. Belle allure, mais 2ème attaque, le tangon tombe à nouveau.Nous retirons le spi pour remettre le Génois, avec une forte houle.

Nous arrivons enfin à Povoa de Warzim à 17h45, amarrage avec 25 Nœuds de vent dans le port, la gentillesse et la compétence des 2 marinéros feront que tout se passera bien, nous pouvons enfin couper le moteur.  Nous retrouvons un copain Yann avec  sa femme Marie et leur petite fille qui programment également un grand voyage. Apéro à bord de Génésis.

De la GALICE vers le PORTUGAL
De la GALICE vers le PORTUGAL

Mardi 30 Août. Balade et courses, travaux, rangements, ménage et Dîner sur Demian, le bateau de Yann. Le lendemain, nous  faisons connaissance de Carla, présentée par le personnel de la Marina, et qui sera la nounou de notre chienne Hoëdic pendant 8 jours, car nous devons faire un aller-retour en France. Nous laissons le bateau à la Marina de Povoa de Warzim. L’accueil de cette marina a été chaleureux. Ils sont tous d’une gentillesse et d’une serviabilité qu’on ne trouve pas partout. Carla nous a envoyé des photos d’Hoëdic à plusieurs reprises. Elle a été choyée, bien entendu.

Mercredi 07 Septembre.  De retour sur notre bateau, et grande joie d’Hoëdic de nous retrouver.Nous  profitons de quelques jours pour  visiter la ville de Porto. Nous laissons Hoëdic à Carla pour la journée et prenons le métro de  Povoa de Warzim qui nous dépose directement dans le centre ville de Porto. Belle journée de découvertes avec une architecture surprenante de couleurs. Les bords du Fleuve Douro, avec  le Cais de Ribeira, où se trouvent d’innombrables petits restaurants et marchés locaux

De la GALICE vers le PORTUGALDe la GALICE vers le PORTUGAL
De la GALICE vers le PORTUGALDe la GALICE vers le PORTUGAL
De la GALICE vers le PORTUGALDe la GALICE vers le PORTUGAL
De la GALICE vers le PORTUGAL
la gare

la gare

Le théâtre

Le théâtre

La cathédrale

La cathédrale

Le musée

Le musée

De la GALICE vers le PORTUGAL
De la GALICE vers le PORTUGAL

Nous traverserons à pied, par le ponte de D.Luis 1, construction du 19° par Eiffel, pour découvrir l’autre côté de la rive avec ses caves à vins

, et profitons d’une dégustation. Toujours aussi touristique avec les restaurants et magasins de souvenirs.  Le retour sur l’autre rive se fera par le télécabine qui surprend dans ce cadre.

De la GALICE vers le PORTUGAL
De la GALICE vers le PORTUGALDe la GALICE vers le PORTUGAL
De l'autre côté de la rive
De l'autre côté de la riveDe l'autre côté de la rive
De l'autre côté de la rive

De l'autre côté de la rive

De retour à Povoa, nous faisons la connaissance de nos voisins de ponton Alex et Corinne sur leur bateau « l’infernale », et prenons un apéro dinatoire dans une ambiance sympathique. Le lendemain, François profitera des talents de coiffeur d’Alex, son ancien métier. Un petit tour de plongée pour  François qui a perdu ses lunettes dans le port en se penchant. Et oui, cela arrive plus souvent qu’on ne pense. Une dernière petite promenade avant de quitter Povoa.

Le salon de coiffureLe salon de coiffure

Le salon de coiffure

Le défilé de l'école équestre de Povoa de Warzim
Le défilé de l'école équestre de Povoa de Warzim

Le défilé de l'école équestre de Povoa de Warzim

L'église face à la plage
L'église face à la plage

L'église face à la plage

A la recherche des lunettes

A la recherche des lunettes

Lire la suite