Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
A bord de Génésis

TRAVERSEE Ile DESERTAS (Portugal) – GRACIOSA (Les Canaries) - 06 au 08 Octobre 2016

31 Décembre 2016 , Rédigé par FraVer

Jeudi 06 octobre. A peine arrivés aux abords de la plage, les gardes de l’île Desertas ne nous ont pas laissés descendre avec Hoëdic. Tant pis, nous n’irons pas non plus aux îles Selvegen, car le problème sera le même. Ce sont des réserves. Lors de notre demande de s’y arrêter et de mouiller, nous avons prévenu que nous avions un chien, et cela ne semblait pas poser de problème. Notre mécontentement ne changera rien, on lève l’ancre à 10 h, quittons le Portugal, direction l’Espagne pour les îles des Canaries. Cap 145°. On a un bon vent, et nous faisons des pointes à 8 Nds, mais avec une petite houle désagréable. Paul prépare le déjeuner car j’en suis incapable, je reste dans le cockpit. Hoëdic essaye de trouver sa place. La première nuit, François et Paul ont fait des ¼ de 3 à 4 h, et moi 2h de 5hà7h. Ce n’est pas le plus dur.

TRAVERSEE   Ile DESERTAS (Portugal) – GRACIOSA (Les Canaries) -  06 au 08 Octobre 2016
TRAVERSEE   Ile DESERTAS (Portugal) – GRACIOSA (Les Canaries) -  06 au 08 Octobre 2016

Vendredi 07 octobre. Temps ensoleillé, ce qui n’était pas le cas la veille. Journée en mer agréable avec un vent à 15 Nds. Nous faisons une moyenne de 6 Nds. Je ne suis pas très bien à l’intérieur, c’est tout simplement ce qu’on appelle le mal de mer. Ce n’est pas agréable, car on arrive à rien faire sauf dormir. Je ne vais pas solliciter Paul à chaque fois, j’arrive à préparer le déjeuner et le dîner. Je prends le ¼ jusqu’à 23h. François et Paul vont enchainer car l’arrivée aux Canaries est prévue dans la nuit. Nous surveillons un gros cargo qui nous arrive par babord, c’est toujours impressionnant sur la carte, et en visuel, aussi. Puis vers 3h, Paul et moi préparons le mouillage à l’avant. Nous éclairons à la lampe torche. Heureusement la plupart des bateaux a son feu de mouillage, mais les petites bouées ne se voient pas. François est à la barre avec la carte détaillée de la côte. A 3h45, nous jetons l’ancre sur la Playa Francesca de l’ile de la Graciosa. On reste un peu dehors afin de profiter de la nuit étoilée et douce.

la carte et la réalité
la carte et la réalité
la carte et la réalité

la carte et la réalité

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article