Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
A bord de Génésis

Les Canaries - De LANZAROTTE à FUERTEVENTURA- 14 au 23 Octobre 2016

11 Janvier 2017 , Rédigé par FraVer

Samedi 15 Octobre. Petit tour sur l’île Lobos à côté de Fuerteventura. La balade se cantonne aux sentiers balisés, malheureusement, les dunes sont interdites sauf pour l’accès à la plage. Nous revenons au bateau, Paul est parti grimper l’unique petit sommet de l’île. Nous sommes au mouillage et profitons d’un peu de calme. François plonge pour aider un catamaran dont l’ancre est bloqué au fond, ce qui arrive de temps en temps, d’où l’intérêt de mettre un orin. Nous repartons pour Puerto Fuerteventura à Corajeros.

mouillage de l'ile Lobosmouillage de l'ile Lobos
mouillage de l'ile Lobos

mouillage de l'ile Lobos

Dimanche 16 Octobre. A terre, pour le café, la wifi et la balade d’Hoëdic. Les chiens sont interdits sur la plage, cela faisait longtemps que nous n’avions pas vu çà. On fait un petit tour dans la ville, mais c’est très touristique.

Lundi 17 Octobre. Nous profitons de faire quelques courses et levons l’ancre en début d’après-midi. Malheureusement, le vent manque, nous mettons le moteur avec son doux bruit. Très beau soleil et 26,5 °, il commence à faire chaud. Courte navigation qui nous amène devant le petit port de Castillo, inaccessible pour notre bateau et en travaux. Un grand complexe hôtelier s’élève sur tout le front de mer. De gros travaux de remblais pour faire une grande plage de touristes sont en cours. Nous resterons au mouillage à l’extérieur devant le port.

plage en travaux !
plage en travaux !

plage en travaux !

Mardi 18 Octobre. Petit tour rapide sur la plage. Hoëdic fait sa zinzin, elle creuse, elle creuse et se couche, elle recherche la fraicheur. Elle attrape tout ce qui traine, fait du déplacement d’ordures. Elle n’avait plus envie de remonter dans l’annexe. Enfin elle saute dans l’annexe et nous rejoignons le bateau.

Les Canaries - De LANZAROTTE à FUERTEVENTURA- 14 au 23 Octobre 2016
Les Canaries - De LANZAROTTE à FUERTEVENTURA- 14 au 23 Octobre 2016
Enfin !

Enfin !

Nous levons l’ancre toujours cap au sud, peu de vent, voiles en ciseaux. On arrive vers 14h30 à la playa de Grand Tarajal. Très beau temps avec une mer calme. Nous prenons l’annexe comme d’habitude pour arriver sur la plage, mais le ressac a retourné celle-ci et hop, je passe à la baille toute habillée. Heureusement que l’appareil photo, tablette et téléphone sont dans la pochette étanche. On se fait avoir une fois, mais pas deux. François chassera une sole, délicieuse, un peu juste pour trois, mais on a partagé !

Les Canaries - De LANZAROTTE à FUERTEVENTURA- 14 au 23 Octobre 2016Les Canaries - De LANZAROTTE à FUERTEVENTURA- 14 au 23 Octobre 2016
Les Canaries - De LANZAROTTE à FUERTEVENTURA- 14 au 23 Octobre 2016
belles couleurs du soir

belles couleurs du soir

Mercredi 19 Octobre. A 9h30 On se déplace pour une place au port. Petit port sympathique, le seul problème est la longueur des catways, Hoëdic ne peut pas descendre seule, on la soulève avec la drisse grâce à son gilet de sauvetage. Elle ne semblait pas rassurée, et finalement tout se passe très bien.

Les Canaries - De LANZAROTTE à FUERTEVENTURA- 14 au 23 Octobre 2016Les Canaries - De LANZAROTTE à FUERTEVENTURA- 14 au 23 Octobre 2016

Rencontrons quelques bateaux qui se préparent pour l’ARC, rallye organisé pour la transat Cap Vert-Martinique et Canaries-Martinique. Nous allons faire notre clearance au bureau du port. Nous découvrons la grande plage de sable noir, c’est assez courant sur les îles des Canaries. La mer est chaude. Retour au bateau après quelques courses. Notre voisin suédois nous fait savoir que l’eau coule de notre bateau sur babord. Effectivement, l’alarme s’est mise à hurler. L’eau est entrée dans les fonds. L’adoucisseur d’eau a lâché, et a rempli les cales sur environ 15 cm. Nous sommes bons pour écoper pendant une demi-heure en se relayant. Heureusement ce n’est pas de l’eau de mer, car il aurait fallu rincer les fonds.

Les Canaries - De LANZAROTTE à FUERTEVENTURA- 14 au 23 Octobre 2016
Les Canaries - De LANZAROTTE à FUERTEVENTURA- 14 au 23 Octobre 2016
Les Canaries - De LANZAROTTE à FUERTEVENTURA- 14 au 23 Octobre 2016

Vendredi 21 Octobre. Après une journée de repos, on fait un peu de rangement, de ménage, le plein d’eau, Quelques courses et la consultation des mails avant de partir. A 11h40, on largue les amarres sous l’œil attentif de notre voisin suédois. La sortie du port se passe bien car il n’y a pas trop de vent. Le vent restera timide toute la matinée, nous profitons sur la mer d’huile de se baigner à l’arrière du bateau, chacun son tour, car on doit s’attacher. Cela fait un très bon exercice physique, il est impossible de rattraper le bateau.

Les Canaries - De LANZAROTTE à FUERTEVENTURA- 14 au 23 Octobre 2016
Les Canaries - De LANZAROTTE à FUERTEVENTURA- 14 au 23 Octobre 2016
Les Canaries - De LANZAROTTE à FUERTEVENTURA- 14 au 23 Octobre 2016
Les Canaries - De LANZAROTTE à FUERTEVENTURA- 14 au 23 Octobre 2016

Puis le vent s’est décidé à souffler aux alentours de 14 Nœuds, ce qui nous poussera plus rapidement à notre escale suivante, dans la baie d’Esguinzo. C’est une grande plage avec de hautes dunes et des constructions inachevées ou à l’abandon. Nous passerons la nuit seul au mouillage devant cette jolie plage.

Les Canaries - De LANZAROTTE à FUERTEVENTURA- 14 au 23 Octobre 2016
Les Canaries - De LANZAROTTE à FUERTEVENTURA- 14 au 23 Octobre 2016
Les Canaries - De LANZAROTTE à FUERTEVENTURA- 14 au 23 Octobre 2016
la grande plage
la grande plagela grande plage
la grande plage

la grande plage

Les Canaries - De LANZAROTTE à FUERTEVENTURA- 14 au 23 Octobre 2016
Les Canaries - De LANZAROTTE à FUERTEVENTURA- 14 au 23 Octobre 2016

Samedi 22 Octobre. Nous poursuivons notre programme. Toujours pas de vent, on avance à 2,5 Nœuds, une mer d’huile, beau ciel bleu, Température Air 25°, Eau 24°. Nous ne mangerons toujours pas de poissons de notre pêche en mer. Nous jetons l’ancre à la Punta Jandia, nous sommes deux bateaux. François sort Hoëdic en annexe jusqu’à la plage ; il y a beaucoup de grosses vagues qui s’éclatent sur le bord de la plage d’où la difficulté de descendre sans se retourner. Mais tout est ok, il suffit de calculer le bon moment de la déferlante. Et pour remonter dans l’annexe, c’est la même chose. Une petite houle nous berce toute la nuit.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article